• S2H INSTITUTE

Le télétravail en (faux) procès

Mis à jour : janv. 11


LesEchos






Par : Myriam El Khomri

S'il est choisi et non pas subi, le télétravail peut être un formidable facteur d'accomplissement personnel


Myriam El Khomri


Le confinement aura, pour le monde du travail, constitué un grand basculement. Concernant le télétravail, la France était jusqu'à présent très en retard, avec seulement 8,8 % de pratiquants réguliers - soit deux fois moins que la moyenne européenne -, pour des raisons qui ne tiennent ni à notre tissu économique ni à notre législation - plutôt incitative - mais à d'importants freins culturels, essentiellement du côté d'employeurs encore imprégnés d'une philosophie du présentéisme et du contrôle.

Nécessité faisant loi, ces derniers ont dû surmonter leurs propres réticences. Quantitativement, le résultat est donc sans appel : alors que télétravail était une niche réservée à quelques initiés, il est du jour au lendemain devenu une réalité pour quelque 8 millions de salariés.


Lire l'article





5 vues0 commentaire

NOUS CONTACTER