• S2H INSTITUTE

Interview : Myriam EL KHOMRI

Mis à jour : mai 13


EHPAD Magazine






Madame EL KHOMRI,

Lors de votre conférence de presse du 29 octobre 2019, vous avez présenté un « Plan de Mobilisation Nationale en faveur de l’Attractivité des Métiers du Grand Age 2020-2024 ». Vous nous avez rappelé les enjeux du grand âge mais aussi ceux du handicap, lesquels nous amènent aujourd’hui aux défis du courage nécessaire afin de promouvoir la vocation et les compétences des métiers et une reconnaissance sociale et matérielle indispensable à l’attractivité du secteur. Votre rapport démontre un travail de fond et de réforme, notamment les actions menées en faveur des professionnels de proximité que sont les aides-soignants et les accompagnants.

Vous semblez concentrée sur ces deux professions. Pensez-vous que la crise du secteur repose essentiellement sur ces professionnels ou selon vous, sont-ils les plus concernés par l’attractivité du secteur ?

Aujourd’hui, il s’agit effectivement de promouvoir les métiers des professionnels de l’accompagnement intervenant en EHPAD mais aussi à domicile. Certes, nous n’avons pu évoquer en profondeur l’ensemble des autres professions, les gériatres, les médecins coordonnateurs, les infirmiers, les ergothérapeutes, les masseurs-kinésithérapeutes, les psychomotriciens, les responsables de secteur mais aussi énormément d’autres professionnels intervenant dans la prévention de la perte d’autonomie. Face aux difficultés qu’ils rencontrent, ils auraient mérité d’être présents dans ce rapport et nous avons constaté beaucoup de frustrations, que nous partageons également.


LIRE L'ARTICLE : Lire l'interview en ligne

NOUS CONTACTER